Habitudes de vie, Posture, Prévention

Trop de jeux vidéos, mal au dos, mal au cou?

Par Association des chiropraticiens du Québec 0
 La manette en main, le joueur est assis en tailleur devant la télévision, concentrés sur l’écran, tout le haut du corps penché vers l’avant afin de ne rien manquer de l’action, les coudes appuyés sur les cuisses car il est installé depuis un moment. Cette position vous est-elle familière ? Prenez garde ! Une posture inadéquate, surtout maintenue de manière prolongée, peut induire des inconforts, des douleurs et des blessures.

Risques multiples

Pour éviter que le plaisir de jouer à des jeux vidéo ne soit terni par des inconforts, il faut prendre garde à ne pas adopter une position où le joueur devra fléchir, étendre ou tordre le cou afin d’avoir l’écran bien en vue. Cela pourrait occasionner des lésions à la région cervicale. Aussi, les risques de douleurs dorsales ou lombaires sont bien réels lorsqu’une mauvaise posture est adoptée sans bouger pendant de longues périodes. La tendinite peut également guetter les joueurs qui appuient répétitivement et de manière très enthousiaste sur leur manette de jeu.

Les #chirotrucs

Le joueur devrait prendre le temps de s’installer dans une position confortable pour jouer : cela peut même avoir un impact positif sur ses performances ! Il ne doit pas hésiter à déplacer son équipement de manière à se positionner dans une posture qui soit adéquate. Pour ce faire, le joueur doit:

· S’assurer de maintenir le dos droit s’il aime jouer assis au sol. S’il préfère une chaise ou un canapé, il doit s’assurer d’avoir un bon support de la région lombaire.

· Veiller à garder ses poignets droits lorsqu’il utilisez la manette de jeu. Éviter de les incliner vers le bas, le haut ou les côtés.

· Éviter les torsions du cou en positionnant le téléviseur de manière à ne pas avoir à incliner la tête pour avoir la ligne du regard droit dans le milieu de l’écran.

· Tâcher de maintenir la partie supérieure de ses bras relâchée le long du corps.

· Limiter sa fatigue visuelle en éliminant les reflets dans l’écran du téléviseur.

· Consulter les recommandations du fabricant afin que la distance conseillée entre la télévision et le joueur soit respectée.

· Prendre des pauses fréquentes.

 

Signaux d’alarme

Si le joueur ressent des inconforts récurrents lorsqu’il s’adonne à son passe-temps favori, il ne doit pas négliger les signaux que lui envoie son corps et consulter sans tarder son chiropraticien de famille. Il est la référence pour les troubles musculo-squelettiques tels que la tendinite, le syndrome du tunnel carpien, etc.

À propos de l'auteur
Autres articles de cet auteur
Association des chiropraticiens du Québec
L’Association des chiropraticiens du Québec (ACQ) est un organisme sans but lucratif existant depuis 1967. Dans le cadre de sa mission d’éducation grand public, l’Association des chiropraticiens du Québec met en œuvre des projets éducatifs et informatifs visant l’amélioration de la santé publique par des approches scientifiques, efficaces et non-invasives.

Laisser un commentaire