Habitudes de vie, Posture, Prévention

COVID-19 : 20 #chirotrucs pour les infirmiers et préposés aux bénéficiaires

Par Association des chiropraticiens du Québec 0

Les infirmiers et préposés aux bénéficiaires sont exposés à plusieurs risques physiques puisque leurs tâches ne peuvent pas toujours être accomplies de façon ergonomique. En cette période de pandémie de COVID-19, ceux-ci sont plus sollicités que jamais et il est important qu’ils puissent utiliser tous les bons outils leur permettant de travailler de manière sécuritaire. Afin d’aider ces professionnels à prodiguer des soins tout en préservant leur propre santé, nous proposons une liste de #chirotrucs à adopter dans l’exercice de leurs fonctions.

Risques de blessures au dos

Parmi les tâches effectuées quotidiennement, le déplacement manuel des patients est un des principaux facteurs de risque associés aux blessures du dos et des épaules.

Lorsque vous soulevez des charges ou si vous devez mobiliser un patient, il est important de :

  • Respecter, dans la mesure du possible, les principes de déplacement sécuritaire des bénéficiaires (mieux connue sous l’appellation PDSB).
  • Ne pas hésiter à utiliser les équipements disponibles (lève-personnes, etc.).
  • Plier les genoux et forcer avec vos cuisses et non avec votre dos.
  • Demeurer face à la tâche.
  • Garder la charge près de votre corps (prise rapprochée).
  • Garder le dos droit et éviter les torsions du tronc.
  • Se placer à la même hauteur que la tâche ou placer la tâche à sa hauteur (par exemple, en modifiant la hauteur du lit).
  • Prendre appui si on doit se pencher ou travailler à bout de bras.
  • Prendre des micro-pauses fréquentes si une tâche exige une posture contraignante.

Risques de blessures à l’épaule

Les mouvements répétitifs ou encore les mouvements exécutés de manière inadéquate peuvent générer une surutilisation des tendons et engendrer une tendinopathie. Afin de diminuer les risques de blessure à l’épaule, les recommandations suivantes peuvent être bénéfiques :

  • Renforcer les muscles de l’épaule, en particulier les muscles de la coiffe des rotateurs.
  • Prévoir des exercices d’échauffement de l’épaule avant de débuter votre journée de travail.
  • Éviter de vous étirer pour prendre un objet à bout de bras ou de vous contorsionner pour le soulever de côté.
  • Privilégier les postures avec les épaules sous les 90 degrés d’élévation du bras puisque toute position au-delà de la hauteur du niveau des épaules est risquée.

Conseils généraux

  • Porter des chaussures appropriées pour un travail debout qui sollicite aussi beaucoup de marche : souliers lacés, semelles absorbantes, talons d’environ 2,5 cm.
  • Travailler avec un soulier qui supporte votre pied sans trop le serrer. Idéalement, il ne devrait pas vous empêcher de bouger les orteils ni modifier la forme de votre pied.
  • Les lacets sont également de bons alliés. Ils permettent d’ajuster la chaussure pour bien soutenir le pied.
  • Un soulier avec une semelle qui absorbe les chocs est suggéré (ex. : espadrille de course).
  • S’assurer que les couloirs et les passages ne sont pas encombrés surtout lors du soulèvement de charges.
  • Les risques de blessures à la colonne vertébrale et aux articulations du corps sont plus importants vers la fin de votre journée de travail. Soyez donc particulièrement vigilants à la fin de votre quart de travail. Si possible, gardez les tâches plus faciles pour la fin.
  • Au besoin, n’hésitez pas de demander l’aide d’un.e collègue!

La profession d’infirmier requiert bien des compétences et la capacité d’assumer de nombreuses responsabilités. Pour cela, il est important que vous preniez soin de vous. Le domaine de la santé a besoin d’infirmiers en bonne santé pour prodiguer des soins de qualité!

Merci à vous tous pour votre travail exceptionnel!

Références

https://www.osha.gov/dsg/hospitals/documents/1.1_Data_highlights_508.pdf

https://www.bls.gov/opub/mlr/2017/article/hospital-workers-an-assessment-of-occupational-injuries-and-illnesses.htm

À propos de l'auteur
Autres articles de cet auteur
Association des chiropraticiens du Québec
L’Association des chiropraticiens du Québec (ACQ) est un organisme sans but lucratif existant depuis 1967. Dans le cadre de sa mission d’éducation grand public, l’Association des chiropraticiens du Québec met en œuvre des projets éducatifs et informatifs visant l’amélioration de la santé publique par des approches scientifiques, efficaces et non-invasives.

Laisser un commentaire