Chiropratique, Habitudes de vie, Posture, Prévention

Comment éviter de se réveiller courbaturé?

Par Association des chiropraticiens du Québec 0

L’être humain passerait le tiers de sa vie à dormir. Si vous vous réveillez avec le cou endolori, un mal de dos ou autres courbatures, il est important d’identifier ce qui est la cause de ces inconforts pour vous permettre d’avoir un sommeil réparateur.

Est-ce le matelas?

Un matelas bien adapté à votre morphologie, votre posture et vos habitudes de sommeil, seul ou à deux par exemple, permettra à votre colonne vertébrale de conserver sa courbure naturelle. On désigne ceci comme étant la posture neutre à adopter.

Un matelas trop mou imposera trop de travail à vos articulations pour rester en position neutre. Ceci pourrait engendrer des douleurs lombaires, céphalées et torticolis. À l’inverse, un matelas trop dur pourra créer des points de pression désagréables à la hanche ou à l’épaule.

Quel matériel favoriser? Les choix abondent en magasin. L’expertise du docteur en chiropratique se concentre sur le système neuromusculosquelettique du corps humain. Les préférences quant à la mousse mémoire ou les ressorts ensachés par exemple sont donc bien personnel, pour autant que le matelas offre le soutien approprié et permet de conserver une posture neutre une fois allongé.

Est-ce l’oreiller?

Le fait de rester longtemps dans la même position peut provoquer des tensions dans le cou et la région lombaire, d’où l’importance de choisir un bon oreiller. Si la tête est mal soutenue durant le sommeil, elle peut être à l’origine de torticolis, de douleurs cervicales ou lombaires qui causeront bien des ennuis. Assurez-vous de choisir un oreiller qui correspond à votre posture de sommeil et votre physionomie. Le bon oreiller peut vous permettre de prolonger l’alignement neutre de votre colonne vertébrale.

Est-ce la posture de sommeil?

La plus récente étude indique que 57% des gens dormiraient sur le côté.[1]

Allongée, la position optimale demeure sur le côté, en prenant soin d’installer un coussin entre ses genoux afin de compenser le débalancement de poids au niveau de la hanche.

Si cette posture vous indispose, vous pouvez également choisir de dormir sur le dos, avec un coussin sous les cuisses pour diminuer la pression dans la région lombaire. Les professionnels de la santé sont d’accord que la posture sur le ventre pour dormir est à éviter.  Elle a pour effet de favoriser l’augmentation de la courbe lombaire, pouvant causer une tension au niveau du bas du dos. En plus d’entraîner une rotation du cou qui irrite les nerfs et les muscles cervicaux, cette position peut provoquer une tension sur votre système neuromusculosquelettique.

Est-ce autre chose?

Vous avez une bonne posture de sommeil, êtes équipé d’un bon matelas et oreiller et malgré tout vous souffrez à votre réveil? D’autres habitudes de vie ou problématiques de santé peuvent être en cause. Votre chiropraticien de famille peut vous aider à identifier les problématiques, vous soulager de vos douleurs et en prévenir la réapparition.

Impact du sommeil sur la santé

Il est important de dormir suffisamment, pour bien fonctionner durant la journée, mais surtout pour rester en bonne santé. Le sommeil joue un rôle biologique essentiel qui nous permet de récupérer et de conserver notre énergie. Il a aussi démontré que le sommeil contribue au développement neuronal, à l’apprentissage, à la mémoire, à l’équilibre émotionnel, aux fonctions cardiovasculaires et métaboliques, ainsi qu’à l’élimination des toxines des cellules.[2]

Porter une attention particulière à la qualité de votre sommeil est une stratégie gagnante pour une santé optimale!

Source et références

[1] https://www.protegez-vous.ca/maison/matelas 02/11/2020

[2] https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/ergonomie-du-sommeil-reveillez-vous-sans-douleur-et-plein-denergie/ 02/11/2020

À propos de l'auteur
Autres articles de cet auteur
Association des chiropraticiens du Québec
L’Association des chiropraticiens du Québec (ACQ) est un organisme sans but lucratif existant depuis 1967. Dans le cadre de sa mission d’éducation grand public, l’Association des chiropraticiens du Québec met en œuvre des projets éducatifs et informatifs visant l’amélioration de la santé publique par des approches scientifiques, efficaces et non-invasives.

Laisser un commentaire