Chiropratique, Habitudes de vie

10 conseils pour protéger vos enfants du soleil et de la chaleur

Par Association des chiropraticiens du Québec 0

Enfin il fait chaud ! Il y a donc de fortes chances que vous passiez plus de temps au soleil. Il faut savoir que les bébés et les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux effets néfastes du soleil et de la chaleur.1,2

Le soleil est plus puissant que vous ne le pensez ! 

Selon l’indice UV (indiqué dans les bulletins météo), il suffit parfois de 15 minutes pour attraper un coup de soleil. Si l’indice UV est supérieur à 3, vos enfants et vous devez appliquer un écran solaire. S’il est supérieur à 8, il vous faut une meilleure protection : portez un chapeau et des vêtements qui vous couvrent davantage, et mettez-vous régulièrement à l’abri du soleil.1 

Précautions contre le soleil

Voici des conseils du Gouvernement du Canada pour profiter du soleil en toute sécurité. Ils s’adressent aux adultes et aux enfants :1 

  1. Couvrez-vous. Portez un chapeau à large bord, des lunettes de soleil et des vêtements clairs, légers et aérés qui couvrent les parties du corps les plus exposées.
  2. Limitez le temps d’exposition au soleil. La période la plus chaude de la journée est entre 11 h et 16 h. Si vous êtes dehors durant ces heures, mettez-vous régulièrement à l’abri du soleil : rentrez ou amenez vos enfants à l’ombre. Même si vos enfants portent un écran solaire, le Gouvernement du Canada recommande de ne pas les laisser au soleil durant de longues périodes.
  3. Consultez les prévisions d’indice UV. Cet indice constitue un guide : à partir d’un indice UV de 3, appliquez un écran solaire ; au-delà de 8, il vous faut une protection accrue.
  4. Habituez vos enfants à porter un écran solaire. Dès leur jeune âge, aidez vos enfants à prendre l’habitude de se protéger dès qu’ils s’exposent au soleil. Faites-leur prendre conscience des parties de leur corps les plus vulnérables au soleil, comme le nez, les lèvres, l’arrière du cou, les épaules, les bras, le dos, les genoux et les pieds.
  5. Réappliquez souvent l’écran solaire. Appliquez une bonne couche d’un écran solaire à large spectre et doté d’un FPS d’au moins 15. 

Ne sous-estimez pas la chaleur !

Au Canada, nous vivons les plaisirs et les désagréments des froids et des chaleurs extrêmes. Durant les mois d’été, il est important de vous protéger, vous et vos enfants, contre les malaises liés au soleil — coup de chaleur, boutons de chaleur, crampes, évanouissement, œdème ou épuisement — et de vous rafraîchir. Pour vous rafraîchir, buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée.2   

Précautions contre la chaleur accablante

Voici des conseils du Gouvernement du Canada pour vous protéger, vous et vos enfants, contre la chaleur accablante :2 

  1. Préparez-vous. Écoutez les bulletins météo et prévoyez des façons de vous rafraîchir : gardez des boissons froides à portée de main à la maison ou dans l’auto, installez un ventilateur dans votre appartement, vérifiez le bon fonctionnement de votre climatiseur. Durant les périodes de canicule, repérez les endroits climatisés dans les environs — centre commercial, pharmacie, dépanneur — où vous pourrez passer un moment durant les heures les plus chaudes de la journée.
  2. Portez attention à vos réactions et à celles de vos enfants. Surveillez l’apparition de symptômes de malaises liés à la chaleur : étourdissements, évanouissement, nausées, maux de tête, respiration rapide, soif excessive, miction moins fréquente, changements de comportement (surtout chez les enfants). Si vous observez ces symptômes, trouvez un endroit frais, appliquez de l’eau fraîche sur de grandes parties de la peau ou sur les vêtements et éventez la personne autant que possible.
  3. Hydratez-vous. Cette précaution est particulièrement importante. Avant même de ressentir la soif, buvez beaucoup de boissons fraîches, surtout de l’eau. Vous éviterez les risques de déshydratation et la difficulté de compenser les pertes si vous vous rendez à cet extrême. Mangez plus de fruits et de légumes et buvez de l’eau avant, pendant et après toute activité physique.
  4. Rafraîchissez-vous. Portez des vêtements adaptés, fuyez la chaleur et gardez votre domicile bien frais. Si vous n’avez pas de climatiseur, utilisez des ventilateurs (de plafond ou portatifs) en les dirigeant sur vous. S’il fait trop chaud chez vous, trouvez des endroits frais à proximité où vous pouvez passer une heure ou deux.
  5. Évitez la chaleur accablante de l’extérieur. Profitez des heures les moins chaudes de la journée pour faire vos activités de plein air ; évitez les périodes où la chaleur est la plus intense. Évitez de vous exposer au soleil : en cas de coup de soleil, la transpiration n’est pas aussi efficace, ce qui empêche le corps de se rafraîchir adéquatement et de réguler sa température. Renseignez-vous : plus vous en saurez, plus vous serez en mesure de vous protéger. 

L’activité physique est essentielle à la santé de la colonne, des muscles et du système nerveux. Continuez à faire de l’exercice, en prenant ces quelques précautions lorsqu’il fait soleil ou très chaud !

Source: Association chiropratique canadienne

Références

  1. Conseils sur la sécurité au soleil pour les parents. Site du Gouvernement du Canada. Modifié le 30 juin 2015. https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-soleil/conseils-securite-soleil-pour-parents.html. Tiré le 18 mai 2017.
  2. Chaleur accablante — vagues de chaleur. Site du Gouvernement du Canada. Modifié le 12 janvier 2012. https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-soleil/chaleur-accablante-vagues-chaleur.html. Tiré le 18 mai 2017.
À propos de l'auteur
Autres articles de cet auteur
Association des chiropraticiens du Québec
L’Association des chiropraticiens du Québec (ACQ) est un organisme sans but lucratif existant depuis 1967. Dans le cadre de sa mission d’éducation grand public, l’Association des chiropraticiens du Québec met en œuvre des projets éducatifs et informatifs visant l’amélioration de la santé publique par des approches scientifiques, efficaces et non-invasives.

Laisser un commentaire